Cours en ligne: L'Epître aux Romains

Leçon: Esquisse de l’épître (Romains 1.1-17)

>


Pour mieux comprendre cette épître, nous pouvons la considérer comme une série de réponses à des questions fondamentales sur l’évangile. En écrivant sa lettre, l’apôtre Paul était conscient de certaines difficultés qu’il allait susciter dans l’esprit de ses lecteurs et d’objections sérieuses que ceux-ci pourraient avancer. Pour parer à cette éventualité, Paul mentionne, les uns après les autres, les différents problèmes soulevés par l’évangile, puis il y répond d’une manière qui prouve que cette épître a vraiment été inspirée de Dieu. L’épître aux Romains montre comment Dieu répond à toutes les positions que la pensée de l’homme prend à l’égard de Dieu et de sa parole de vérité.

Onze questions principales se dégagent du texte de cette épître. L’étude de ces questions et des réponses de l’apôtre vous permettra d’acquérir une connaissance pratique de l’épître aux Romains.

1. Quel est le thème de l’épître ?

2. Qu’est ce que l’évangile ?

3. Pourquoi les hommes ont-ils besoin de l’évangile ?

4. Selon l’évangile, comment les pécheurs peuvent-ils être justifiés par Dieu qui est saint ?

5. L’évangile est-il d’accord avec l’enseignement de l’A.T. ?

6. Quels bienfaits l’évangile apporte-t-il dans la vie d’un homme ?

7. L’enseignement de l’évangile (le Salut par la foi seule) encourage-t-il ou permet-il une vie de péché ?

8. L’évangile enseigne-t-il qu’il faut observer la loi pour mener une vie sainte ?

9. Comment le Chrétien peut-il mener une vie sainte ?

10. En offrant le salut aux non-Juifs comme aux Juifs, l’évangile enseigne-t-il que Dieu a rompu ses promesses envers les Juifs ?

11. Comment les chrétiens doivent-ils montrer dans leur vie quotidienne qu’ils ont été justifiés ?

Au cours de ces leçons, il sera nécessaire d’employer quelques termes peu familiers, tels que « la justice de Dieu » et « la justification ». Ces termes seront expliqués lorsqu’ils seront employés pour la première fois, car il est important d’en comprendre parfaitement le sens.

Continuons maintenant notre étude en considérant les questions selon l’ordre donné.

Quel est le thème de l’épître aux Romains ?

Le thème de cette épître est l’évangile. Paul l’introduit presque immédiatement. Après s’être présenté comme l’auteur de cette lettre, il nous dit qu’il a été envoyé par un ordre divin pour prêcher l’évangile (v. 1). Dans ce premier chapitre, il mentionnera encore trois fois le mot « évangile » aux v. 9, 15 et 16.

Qu’est-ce que l’évangile ? (1.1-17)

Tout d’abord, nous pouvons répondre à cette question en nous référant au dictionnaire qui nous apprend que ce mot signifie « bonne nouvelle ». Mais dans ce passage, Paul nous donne d’autres précisions importantes concernant l’évangile et souligne que celui-ci révèle la justice de Dieu.

1. Autres précisions sur l’évangile

Il est l’évangile de Dieu (v. 1). Cette bonne nouvelle ne vient pas de l’homme ; c’est Dieu qui en est l’auteur.

L’évangile a été promis par les prophètes de l’A.T. (v. 2). Cette remarque s’adresse spécialement aux Juifs, qui croyaient en l’A.T., mais qui s’offensaient de l’évangile comme d’un enseignement nouveau et faux. Si ces Juifs s’étaient référés aux passages tels que Deutéronome 18.15 ou Esaïe 7.14, ils y auraient trouvés une promesse très claire concernant l’évangile.

L’évangile est la bonne nouvelle concernant le fils de Dieu, le Seigneur Jésus-Christ (v. 3). En effet, l’évangile tout entier se rapporte à lui, descendant de David en ce qui concerne sa nature humaine, mais déclaré fils de Dieu avec puissance par sa résurrection d’entre les morts (v. 4). Il est à la fois Dieu et homme.

L’évangile est une puissance de Dieu pour le Salut des hommes (v. 16). C’est l’instrument que Dieu emploie pour sauver tout homme qui croit en Jésus-Christ.

L’évangile concerne tous les hommes, les non-Juifs comme les Juifs (v. 16). Ce point est très important. Les Juifs auprès desquels Paul avait souvent l’occasion de prêcher détestaient entendre parler de ce privilège offert aux non-Juifs. Pour cette raison, Paul affirmera fréquemment dans cette lettre que la bonne nouvelle est pour tous, et démontrera par les Écritures la vérité de son enseignement.

L’évangile est la bonne nouvelle qui annonce que les hommes sont sauvés par la foi seule (v. 17). Nous arrivons ici au cœur même du message de l’évangile. Dieu sauve les hommes au moyen de la foi et non des œuvres.

2. L’évangile révèle la justice de Dieu

Au v. 17, nous trouvons pour la première fois dans cette épître l’expression « la justice de Dieu ». Nous nous arrêterons donc pour en examiner la signification. Dans le N.T., ce terme a plusieurs sens, mais nous n’en considérerons que trois.

Premièrement, il est employé pour décrire la nature de Dieu, par laquelle il fait toujours ce qui est droit, juste et équitable. Lorsque nous disons que Dieu est juste, nous disons qu’il n’y a en lui aucune partialité, ni malhonnêteté, ni aucun mal. Dans ce v. 17, nous apprenons que la justice de Dieu est révélée dans l’évangile. Celui-ci montre comment Dieu peut sauver des pécheurs incroyants sans pour autant violer la justice inhérente à sa nature.

Deuxièmement, la justice de Dieu est le niveau de perfection qu’il attend de ses créatures (Romains 10.3). Comme il est lui-même juste, il exige que soient absolument justes tous ceux qui voudraient partager le ciel avec lui. Hélas, l’homme est incapable, par lui-même, de parvenir à cette parfaite justice.

Enfin troisièmement, la justice de Dieu se rapporte à la position de perfection que Dieu accorde déjà sur la terre à ceux qui croient en son Fils, le Seigneur Jésus-Christ

(2 Corinthiens 5.21). Bien qu’ils restent pécheurs et injustes par nature, Dieu les déclare justes et les traite comme tels parce qu’il les voit au travers de toutes les perfections de Jésus-Christ.

Dans les dix-sept premiers versets de son épître, Paul a ainsi introduit son sujet et a établi très brièvement quelques-uns des points principaux qu’il développera en détail par la suite.

Questions pour une étude biblique en groupe

Leçon 1- Esquisse de l’épître

1. Quelle est la signification du mot « Évangile » ? Comment ce mot « Évangile » est communiqué en Romains 1.1-6 ?

2. Pourquoi est-il important pour nous d’avoir l’attitude de Paul en v. 16 ? Comment pouvons-nous démontrer cette attitude dans nos propres vies ?

3. Cherchons le mot « justice » dans le dictionnaire. Comment pouvons-nous être juste en tant que pécheurs ?

4. Regardons les v. 5 et 17. Que pouvons-nous apprendre de ces versets des résultats de notre confiance en Jésus-Christ.